Réduction du poids des bouteilles de Champagne…

Adelphe et le Comité Champagne viennent de renouveler leur partenariat pour une durée de 4 ans autour d’une ambition commune : accompagner les entreprises du secteur dans leur éco responsabilité liée à la gestion des emballages. Cette nouvelle feuille de route vise à rassembler les producteurs de champagne autour de deux grands axes :

  • le développement de l’écoconception pour réduire l’impact environnemental des emballages
  • la simplification des démarches légales en vue d’organiser le financement du recyclage.

champ

Pour aller plus loin :

https://www.adelphe.fr/sites/default/files/2018-04_partenariat_adelphe_comitechampagne.pdf

 

Séance CORTON CHARLEMAGNE – 26 Avril 2018

Voici le détail de la séance du 26 Avril dernier basée sur une dégustation de Corton Charlemagne

Ouverture et mise en bouche sur un Beaune 1er…

  • Bouchard Père & Fils – Beaune du Château Premier Cru 2010

C1

 

  • Jacob – Corton-Charlemagne Grand Cru 2016

C2

 

  • Domaine Dubreuil-Fontaine – Corton-Charlemagne Grand Cru 2014

C3

  • Verget – Corton-Charlemagne Grand Cru 2009

C4

  • Louis Latour – Corton-Charlemagne Grand Cru 2009

C5

  • Morey-Blanc – Corton Charlemagne Grand Cru 2008

C6

  • Domaine de la Vougeraie – Corton-Charlemagne Grand Cru 2008

C7

Séance ROUSSILLON – 29 Mars 2018

Voici le détail de la séance du 29 mars dernier basée sur une dégustation de vins du Roussillon

 

  • Domaine de la Casa Blanca Collioure 2016
    R1
  • Berta Maillol – Arrels Collioure 2015

R2

  • Mas Rous – Côtes du Roussillon Tradition Rouge 2015

R3

  • Domaine Sol Payré – Scelerata Âme Noire 2015

R4

  • Piétri Géraud – Sine Nomine Collioure 2015

R5

Peut-on se faire rembourser une bouteille de vin bouchonné ?

 » Suite à notre dégustation d’hier des Corton Charlemagne, un post bien adapté… »

Yoann

vinbouchon

Séverine (Paris XXe) a acheté une bouteille de vin chez un caviste. Elle l’a servi deux jours plus tard, lors d’un dîner. Or, ce vin était bouchonné. « Puis-je me faire rembourser ? » demande-t-elle.

La réponse de Julia Le Roux, juriste à l’UFC-Que choisir. Il est effectivement possible de vous faire rembourser cette bouteille. Même si le vin est une denrée spécifique, il ne fait pas l’objet d’une réglementation spécifique. Le consommateur peut donc invoquer la « garantie légale pour défaut de conformité », qui permet à l’acheteur de demander le remplacement du bien acheté si celui-ci n’est pas conforme. Il est conseillé de faire cette demande par lettre recommandée avec accusé de réception auprès du vendeur, en précisant que le vin bouchonné est à sa disposition.

Un conseil : remettez le vin dans sa bouteille et rapportez-la au plus vite au vendeur, avec le ticket de caisse. Dans l’hypothèse où le vendeur refuse de faire droit à cette demande, sachez que le défaut de conformité est présumé exister au moment de la délivrance du produit. En clair : il y a présomption que, si on rencontre un problème, le problème existait avant la vente.

C’est donc au caviste qu’il appartient de prouver que lorsque le vin a quitté son magasin, il n’était pas bouchonné, ou encore que les conditions de conservation de vin par l’acheteur n’ont pas été adaptées. C’est évidemment impossible à prouver pour lui. Globalement tout cela peut paraître compliqué mais sachez que souvent, à titre commercial, les vendeurs acceptent de remplacer la bouteille. Si votre demande d’un remplacement ne marche pas, sachez que vous pouvez ensuite demander le remboursement du produit, une fois encore par le biais d’une lettre recommandée.

Article complet :

http://m.leparisien.fr/amp/economie/l-expert-vous-repond-peut-on-se-faire-rembourser-une-bouteille-de-vin-bouchonne-29-03-2018-7635132.php?__twitter_impression=true

Millésime 2017 : des vins rouges fabuleux dans la Vallée du Rhône Nord

Olivier Poussier, meilleur sommelier du monde, a dégusté pour La RVF le millésime 2017 dans la Vallée du Rhône septentrionale. Il nous explique les différences très marquées de qualité entre les vins rouges et les vins blancs.

La Vallée du Rhône Nord, pour les vins rouges, bénéficie d’un millésime 2017 abouti, tant aromatiquement que par la maturité physiologique des tanins. Ils sont soyeux, veloutés, fins. Le fruit est clinquant, juteux, gourmand, sans sur-maturité ou arômes confits. On dit toujours qu’un grand millésime, dans sa jeunesse, ne s’exprime pas uniquement dans la dureté et la rusticité de la matière. Si le cœur de bouche est exactement le même jeune, il n’y a pas de raison que cela change. Pour moi, 2017 est un grand millésime pour les vins rouges.

En blanc, c’est beaucoup plus compliqué. […] Le risque avec les vins blancs du Rhône Nord en 2017, c’est de se retrouver avec des vins qui ont des maturités alcooliques assez hautes avec des acidités très basses. Ils peuvent manquer d’énergie et de fraîcheur.

À Condrieu par exemple, 2017 donne des vins généreux. Certains arrivent à un bon niveau, mais ce sont surtout les terroirs qui supplantent le manque d’acidité par de beaux amers. Condrieu a clairement souffert du contexte climatique.

Je n’hésite pas à affirmer que Saint-Péray affiche la meilleure réussite, pour les vins blancs, en 2017. C’est l’appellation qui ressort par son dynamisme. Elle possède la capacité de s’opposer à cette problématique de la richesse, grâce à l’altitude de son terroir et de ses caractéristiques géologiques diverses.

En deuxième position, je citerai l’appellation Hermitage. Elle n’a pas été confrontée, comme en 2016, à des problèmes de gel, ce qui lui a permis de produire davantage en volume. […]

Pour aller plus loin :

http://www.larvf.com/vins-vallee-rhone-nord-degustation-avis-primeurs-expert-note-hermitage-condrieu-blanc-rouge-olivier-poussier,4576742.asp

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :