Un domaine déjà visité par l’AOC : Domaine Aubert et Pamela de Villaine

Si Aubert de Villaine, le gérant du domaine de la Romanée Conti, produit du vin sur sa propriété personnelle de la côte Chalonnaise , on se doute bien que ce n’est pas pour proposer de simples “petites” cuvées… Ce sont de petites merveilles de fruit et de pureté, très naturelles et toujours particulièrement à l’aise à table.

devilaineLe domaine d’Aubert et Pamela de Villaine est installé à Bouzeron, le premier village de la côte Chalonnaise au sud de Beaune, situé entre les villages de Santenay, Rully et Mercurey. Dès le Moyen-Age, les moines de Cluny habillèrent de vignes ce petit vallon ensoleillé qui jouit d’un terroir exceptionnel. Depuis des siècles, on y produit, notamment à partir du cépage aligoté, des vins à forte personnalité et de qualité étonnante. Le couple de Villaine a racheté cette propriété d’environ 25 hectares en 1971 et, depuis 2001, c’est leur neveu Pierre de Benoist qui gère le domaine, appliquant avec rigueur les savoir-faire transmis par son oncle.

Les vignes de chardonnay, aligoté et pinot noir du domaine de Villaine sont cultivées exclusivement en coteaux, exposés est/sud-est. Les sols maigres, à forte teneur calcaire situés entre 270 et 350m d’altitude, assurent une bonne maîtrise des rendements. Le microclimat chaud favorise le mûrissement des raisins. La très petite superficie de l’appellation en fait l’un des musts de la Bourgogne pour les connaisseurs.

bouzeronBeaucoup moins connu que le chardonnay, l’aligoté est pourtant un cépage des plus intéressants. Fruité, à la fois tendre, rond et porteur d’une grande vivacité, d’une matière légère et aérienne, très fine.

Pour faire des grands vins, il est essentiel de vinifier des raisins sains et à haute maturité. Pour y parvenir, Aubert et Pamela de Villaine ont choisi depuis 1986 les méthodes de l’agriculture biologique (le domaine est certifié depuis 1997 par Qualité France) et même une philosophie biodynamique (sans certification). Pesticides et herbicides sont exclus afin de respecter les équilibres naturels, les rangs sont enherbés. La fumure est limitée à un compost végétal organique. En cave, les vinifications sont le moins interventionnistes et le plus naturelles possible.

Le résultat, ce sont des récoltes avec des rendements équilibrés, inférieurs de 20 % en moyenne à ceux qui sont autorisés par la réglementation. Ainsi, les raisins qui sont apportés à la cuve, aux foudres et aux fûts ont en eux tout le potentiel de leur terroir. Des vins qui se sont hissés au sommet, parmi les plus beaux de la région.

Pour en savoir plus :

Domaine Aubert et Pamela de Villaine

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s