Mardi 15 novembre 2022 : séance de dégustation dédiée aux vins de Toscane : le Chianti.

Cette 2e séance de dégustation nous amène en plein cœur de la Toscane pour découvrir un terroir, un cépage et surtout une histoire marquée par les efforts des derniers vignerons œuvrant à faire progresser la qualité de leurs vins. A ce jour, il est très courant de les retrouver à côté des prestigieux Barolos et autres Barbaresco tant les niveaux de qualité sont au rendez-vous.

7 vins sont proposés ce soir, tous issus des dernières vacances de Bertrand et Yoann (chacun de leur côté !) et tous ayant été dégustés sur place. 6 Chianti (basic et classico) et 1 Brunello di Montalcino (petite appellation en bordure de Chianti).

La séance démarre par une présentation rapide du terroir et des particularités locales (par les duettistes explorateurs) et on démarre par un détartrage pour les uns (grosse fraicheur du 1er Chianti du domaine La Tinaia 2019) ou une entrée en matière pour les autres (cette 1ere cuvée ne fera pas l’unanimité, sa jeunesse et son faible temps d’élevage étant noté).

On poursuit donc rapidement par une bouteille dont le nez envoi plus de complexité et la bouche plus de maitrise. Complexe, évolué, sur les fruits compotés. On retrouve le sourire et on découvre à la tombée de la « chaussette » que c’est une autre cuvée du domaine La Tinaia, un Riserva de 2017.

On poursuit sur le 1er classico de la soirée (Chianti au cœur de l’appellation avec un élevage plus marqué). Le Villa Cafaggio, Riserva 2016 présente une robe assez dense pour un Sangiovese et un nez de griottes et de fumé. La bouche est assez marquée par l’alcool mais d’une belle amplitude. La longueur est à noter.

Le suivant est le Brunello di Montalcino du domaine Piccini 2014. Le nez est très marqué par l’évolution, ça « renarde » ! quelques épices et du menthol domine en final. Bel équilibre dans l’ensemble.

La cuvée Isole E Olena classico 2019 retiendra l’attention de tous par son nez complexe et légèrement cuiré. La bouche est élégante, une belle fraicheur sans excès et une longueur impressionnante. Une 5e bouteille qui marque les esprits à coup sûr.

La douche froide nous attend sur le suivant. Le Felsina Berardenga Riserva Chianti classico 2017 est imbuvable, marqué par le bouchon et la madérisation. Un problème de bouchon trop perméable ?

Enfin, nous voilà sur la dernière bouteille de la séance. Nous finirons donc sur un Ruffino Riserva Ducale Oro Chianti Classico Gran Selezione 2017. Voilà une bouteille qui remplit bien son rôle de dernière… Un nez puissant, fruité, dépourvu d’évolution malgré ses 5 ans d’âge. La matière est très présente (trop pour l’instant ?). A laisser dormir quelques années encore pour profiter de tout son potentiel.

Il est temps de rentrer en France et de laisser les paysages Toscans derrière nous. La médaille d’or ce soir va à la cuvée Isole E Olena classico 2019 avec une moyenne de 15 suivis du Ruffino Riserva Ducale Oro Chianti Classico Gran Selezione 2017 (14.5).

Arrivederci a tutti !

RDV le mardi 13 décembre pour notre prochaine séance dédiée aux vins blancs de la Vallée du Rhône (Septentrionale et méridionale).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s